#

Où partir en vacances pour l’été 2015

Si certains ne délaissent leur lit douillet qu’une fois tous les ans, d’autres osent des escapades dépaysantes dès qu’une demi-occasion se présente. Quel que soit votre profil de vacancier,  vous n’échappez sans doute pas à la question fatidique : « Où partir en vacances cet été » ? Si, après les classiques mer/montagne, vous peinez à trouver l’inspiration, il est grand temps de redoper votre adrénaline et de sortir de votre zone de confort estival. Voici comment l’option naturiste redonnera un nouveau souffle à vos vacances !

 

C’est frais, c’est agréable, c’est pratique !

Il n’y a rien de plus navrant que de voir la routine morose de votre quotidien s’inviter jusque dans vos vacances. Oser l’aventure naturiste, c’est décupler les plaisirs d’une liberté retrouvée, en parfaite communion avec dame nature. C’est aussi se réconcilier avec un corps que l’on censure constamment, à coups de jeans slims, de chemises cintrées ou de cravates étouffantes, et offrir à ses sens une nouvelle jeunesse !

A vacances naturistes voyage léger !  A moins d’acheter vos billets d’avion sur Naturist Airways, vous prévoirez une tenue pour l’aller, une autre pour le retour, et basta. Vous n’oublierez plus vos clefs, carte bleue ou portable dans la poche de votre short fuchsia, car vous aurez pris soin de vous munir de l’attirail de tout naturiste qui se respecte : le sac banane ! L’essayer, c’est l’adopter. Se pavaner au bord de la mer dans le plus simple appareil vous permettra de faire le plein de vitamine D, et vous évitera les traces de maillot pour un bronzage qui rendrait Matt Brody d’Alerte à Malibu vert de jalousie !

 

C’est bon pour le moral !

La bonne humeur à toute épreuve des naturistes n’est en rien une légende urbaine. C’est en tout cas ce qui ressort du sondage d’opinion de l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP). 61% des sondés estiment que des vacances dans un village naturiste tel que Le Clapotis, sont l’occasion d’élargir son cercle social et de rencontrer des personnes positives, naturelles et tolérantes, et ils ont bien raison ! Après le bikini et le monokini, le zérokini est parti pour rester !

Crédit photo : CHM Montalivet

Ecrire un commentaire

Voir les commentaires