Réussite scolaire : focus sur les rôles des parents

| |

Réussite scolaire des enfants : les parents doivent aussi faire preuve d’engagement, d’encadrement, d’encouragement, d’autorité à l’égard de leurs enfants.

Il n’y a pas que l’école qui forge l’esprit des enfants. Les parents ont aussi des rôles à assumer. Nous en discutons.

Quels sont les facteurs qui déterminent la réussite scolaire ?

La réussite scolaire demande une vraie mobilisation du côté des parents. Leur accompagnement doit se manifester par :

L’engagement

L’engagement de la famille consiste à faire preuve de volonté en matière d’assistance. L’enfant ne doit pas affronter sa vie scolaire seul. Il a encore grand besoin de soutien et d’appui.

L’encadrement

L’encadrement parental peut se concrétiser par la mise en place d’une organisation adaptée que l’élève suivra pour bien cadrer son travail. Le planning doit indiquer clairement les rôles de chacun.

Comme illustration :

  • Le réveil se fait à telle ou telle heure : si maman s’occupe du petit déjeuner, l’écolier se prépare et prépare ses affaires, etc.
  • Une fois à la maison, il termine ses devoirs avant le dîner

L’encouragement

L’encouragement doit être précédé de l’échange. Chaque parent n’est pas forcément présent à la maison. L’un ou l’autre se doit de toujours lancer la conversation :

  • « Comment était ta journée ? »
  • « As-tu des devoirs à faire ? »
  • « As-tu besoin d’aide ? »

Vous l’appuierez en fonction de ses vécus de façon à le pousser à être autonome. Attention tout de même, il n’est pas question d’être tout le temps dans son dos. Celui-ci peut se sentir surveillé en permanence, ce qui peut favoriser une grande frustration et démotivation. Le plus simple est de le laisser venir vers vous.

L’autorité

L’autorité doit être établie en tout temps et non lorsque vous constatez un problème chez votre enfant. Le but est de garder un œil sur son travail. Ici, votre sens de l’exigence et de la diplomatie est sollicité. Veillez à ce qu’il vous montre ses cahiers, ses devoirs, ses examens de façon ponctuelle ou systématique.

Quelles attitudes doivent avoir les parents dans l’accompagnement à la scolarité ?

Les parents engagés suivent quelques étapes précises :

  • Montrer leur volonté et implication aux apprentissages de l’enfant : participer à sa scolarité
  • Le laisser quand même une certaine liberté dans la réalisation de son travail : ne pas le contrôler en continu
  • S’adapter à son rythme d’apprentissage : ne pas le bousculer
  • Ne surtout pas lui transmettre du stress : éviter avant tout les remarques négatives qui découragent
  • Reconnaître ses qualités et apprécier ses efforts : le féliciter quand il travaille bien ou quand il reçoit une bonne note et une bonne appréciation
  • L’aider à bien s’organiser : lors de la mise en place de son emploi du temps ou lors de la préparation d’un examen.

Quelle est la limite des implications de parents ?

Certains parents témoignent souvent ressentir de l’anxiété au moment des devoirs à la maison. Absorbés par leurs propres occupations, ils ont du mal à assister et à orienter convenablement leurs enfants. Parmi d’autres réalités, à une certaine phase, il y a ceux qui avouent avoir de plus en plus du mal à comprendre les contenus des cahiers. La frustration des deux parties est souvent inévitable dans ces cas et des conflits peuvent naître.

De telles situations à problèmes ne sont pas pour autant irrémédiables. Il existe bien une solution efficace sur laquelle les parents peuvent compter : un soutien scolaire sur mesure.

Selon vos besoins, la structure concernée peut proposer une assistance physique ou une assistance en ligne. Votre rôle est de choisir la plateforme et les intervenants qui suivront votre enfant. Une phase de recherche suivie d’un moment d’analyse est conseillée pour trouver le professionnel adapté.

Précédent

Des conseils pour soigner le look de votre cuisine retro

Voyage en Inde : 3 endroits pittoresques à ne surtout pas manquer

Suivant

Laisser un commentaire