#

Deux sociétés inattendues avec des ambitions dans l’IoT

L’internet des objets (IoT) est en pleine expansion et son potentiel est si important qu’il serait invraisemblable de voir les entreprises l’ignorer. Découvrez deux entreprises qui ont misé sur le développement de stratégies ambitieuses tournées vers les objets connectés qui, à terme, peuvent s’avérer rentables.

Les capteurs pour systèmes micro-électromécaniques de l’InvenSense

Loin de se laisser décourager par une année 2015 laborieuse, l’entreprise InvenSense voit l’avenir avec optimisme dans le domaine des objets connectés, elle qui fabrique des capteurs pour systèmes micro-électromécaniques (MEMS). Ces dispositifs ont déjà été approuvés par Samsung, Apple et plusieurs autres marques de montres connectées, et ils permettent aux mobiles et aux wearables de suivre les déplacements.

La tendance actuelle chez InvenSense est le développement d’une proposition spécifique à l’IoT. On a récemment assisté au lancement de sa nouvelle plateforme avec des capteurs MEMS intégrés, destinée aux wearables fitness. Cela devrait faciliter l’intégration de ces capteurs et des processeurs FireFly dans des objets mobiles et connectés.

L’entreprise InvenSense attend ainsi engager de nouveaux flux de revenus en diversifiant son offre IoT. Pour rappel, elle a énormément misé par le passé sur les mastodontes de l’industrie technologique pour ses revenus.

NVIDIA et les logiciels pour voitures autonomes

L’entreprise NVIDIA était déjà très connue des investisseurs et amateurs de jeux vidéo pour ses processeurs GeForce et Tegra. Toutefois, elle a décidé d’étendre son champ d’expertise sur le développement de logiciels pour les voitures autonomes. Sa nouvelle trouvaille a été récemment dévoilée lors du CES 2016 (Consumer Electronic Show) : il s’agit de la plateforme Drive PX 2, dix fois plus efficace que la version précédente.

Selon les statistiques, les voitures autonomes constitueront une part conséquente de l’IoT et le marché devrait atteindre environ 42 milliards dollars en 2025. En revanche, NVIDIA n’est pas seule sur le terrain, des entreprises comme Google (leader du marché) et MobileEye s’y intéressent également. Toutefois, en raison de son statut de pionnier dans les systèmes de conduite autonome, elle pourra prétendre à une grande part de marché.

Evidemment, plusieurs autres entreprises s’intéressent aussi à l’IoT, en revanche ces deux semblent avoir une longueur d’avance sur la concurrence et leur stratégie peut se révéler payante.

Ecrire un commentaire

Voir les commentaires